Nous contacter
Informations Générales
UFA
Nos partenaires

DURISOTTI.png

lens-lievin.jpg

logo_csf.jpg

Le bassin d'éducation

Accédez au site du Bassin d'éducation 

Lens-Liévin-Hénin-Carvin

logo_bassin.png

Taxe d'apprentissage

taxeapprentissage.jpeg

Visites

 214558 visiteurs

 19 visiteurs en ligne

Archives
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://lycee-robespierre-lens.fr/index.php/file/data/img/General/data/fr-articles.xml

Lens: ces lycéens de Robespierre qui ont le polar dans le sang 

ILS NE SONT PAS LES TÊTES D’AFFICHE DU SALON MAIS ONT POURTANT RÉALISÉ UNE VÉRITABLE ŒUVRE LITTÉRAIRE. ENCADRÉS PAR LEUR PROF DE FRANÇAIS ET UN ÉCRIVAIN, UNE VINGTAINE D’ÉLÈVES DE PREMIÈRE ONT ÉCRIT DES NOUVELLES... À FAIRE PEUR.

Philippe Masselot (à gauche) avec Laurine Debarge, Léa Kayndaszyk et leur professeur de français Christophe Desaintghislain.

Sang neuf à Robespierre. C’est le titre, bien senti, du recueil de nouvelles policières sorti tout frais tout chaud de l’imagination bouillonnante des élèves de première commerce du lycée lensois. Le coupable (idéal), c’est Philippe Masselot, auteur de romans policiers, venu « vendre » son envie de mener des ateliers d’écriture avec des élèves de lycée pro. 

Là-dessus, Christophe Desainghislain, professeur de français, a embrayé avec enthousiasme et voilà comment, une trentaine d’heures de boulot plus tard, est né un recueil de nouvelles ayant pour commun dénominateur de se dérouler dans la région, et même, pour la plupart, dans l’agglomération Lens-Liévin. « Le seul critère, c’était justement de partir de l’environnement des élèves, de leur milieu, et pas de réécrire ce qu’ils voient à longueur de temps à la télé ou dans les séries », résume Philippe Masselot, qui n’en est pas à son coup d’essai en matière d’ateliers littéraires au sein des établissements scolaires. 

Bâtir une intrigue

Avant de bâtir une intrigue, l’auteur préconise de créer les personnages qui vont s’y déployer. Premier acte, assez scolaire finalement : établir des fiches de personnages avec leurs caractéristiques physiques, leur psychologie... C’est comme ça que Léa et Laurine, deux élèves, en sont venues avec leurs camarades à imaginer Pierre Duchateau, un Liévinois de 35 ans, « beau brun aux yeux bleus », qui détient un terrible secret : il a vu des femmes se faire séquestrer et décide de mettre un journaliste de La Voix du Nord dans la confidence, lors d’un rendez-vous place Gambetta, à Liévin. 

Liberté de ton

Tout cela ne fut pas qu’une partie de plaisir. À entendre les protagonistes de l’affaire, on imagine quelques prises de bec, mais au bout du compte, il fallait écrire un texte et chacun a mis de l’eau dans son vin. « Je trouve qu’ils ont une liberté de ton incroyable, sourit Philippe Masselot. Ils sont capables d’imaginer des intrigues complètement abracadabrantesques. » Le tout à deux pas de chez eux, en prenant appui sur leur quotidien.

Le salon se poursuit ce dimanche13 mars de 10 heures à 18 heures à la salle Bertinchamps, rue Denis-Cordonnier à Lens. Entrée et animations gratuites. Plus d’infos sur le site Internet de l’événement : http://www.polarlens.fr


Date de création : 13/07/2016 14:04
Catégorie : Archives - 2015-2016
Page lue 575 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

USA DREAM
Vous voulez acheter le livre ?
jacquette_usadream.png
PRONOTE

PRONOTE.jpg

Réseaux sociaux
Accédez à la Page
Facebook du Lycée

facebook1.jpg

nous sommes présents
sur Linkedin
logo-linkedin.png
E.N.T.
Accédez à votre
Espace Numérique
de Travail

logo_ENT.png

Mannequin Challenge

Comité Grand Lens
Une offre de services
pour les entreprises
par les Lycées Professionnels
du territoire

LogoComiteeGrandLens.png

Formatech 2025

Accédez au site de Formatech 2025.

(cliquez sur le logo)

final.jpg

Se Connecter à l'ENT