» 023 - Une sortie culturelle pour nous préparer au « Trouvère » de Verdi
 
   
   

:


   11
2

Une sortie culturelle pour nous préparer au « Trouvère » de Verdi.

Salle_a_litalienne.JPGLe mardi 05 janvier, nous sommes allés à Lille avec le véhicule 9 places de l’établissement afin d’assister à la répétition du « Trouvère » de Verdi.

Une partie de notre groupe d’Accompagnement Personnalisé (3 élèves de 2OPT et 4 élèves de 2COM) a donc pénétré dans une salle nommé « Le nouveau Siècle » pour découvrir l’Orchestre en pleine répétition avec le chef italien invité par l’opéra de Lille à diriger cette création : Roberto Rizzi Brignoli. Nous avons découvert que lors de ces répétitions, le chef d’orchestre donne ses indications à l’orchestre pour chaque passage: le tempo (lent ou plus rapide), le rythme, l’interprétation. Le chef chante à la place des chanteurs qui ne sont pas présents à ces répétitions.

Lorsque le résultat ne plait pas au chef d’Orchestre, il arrête la musique puis redonne des consignes, pour enfin, recommencer. Il n’arrête jamais, il travaille du début à la fin et doit tout diriger.

Il y avait énormément d’instruments, des violons dont le « violon 1 » (qui dirige l’orchestre avec le chef), des violoncelles, des cymbales, un trombone, un tuba, des clarinettes, une harpe, une contrebasse, une flute traversière…

Nous sommes ensuite partis à l’Opéra de Lille où nous avons eu le droit à une visite guidée : Adrien Buléon nous a expliqué la fonction de chaque salle.

La plus grande (et la plus belle) est la  « salle à l’Italienne » (en demi-cercle, avec des sièges rouges, une grande scène et une fosse d’orchestre) rotonde.JPGdans laquelle les spectateurs assistent aux grands spectacles (opéra, danse contemporaines, concerts), le « foyer » (très beau aussi) accueille le public durant les entractes et les « concerts du mercredi » (petits récitals ou concerts).

La « rotonde » (située sous l’opéra) est l’ancien fumoir de l’opéra, il sert aujourd’hui  pour des réunions, des repas ou rarement des spectacles  (la résonnance de la salle empêche une bonne musique).

Nous avons également visité les salles de répétitions. La plus grande a les mêmes dimensions que la scène (afin de répéter les mises en scène), le « foyer de la danse » est équipé d’un parquet et de miroir sur les murs. D’autres salles, plus petites permettent de répéter tranquillement avec les chanteurs. Toutes ces salles sont équipées d’un piano et de systèmes acoustiques (pour avoir un bon son).

Nous avons enfin terminé cette belle visite par un passage sur le toit de l’opéra et avons profité d’une superbe vue !

Cette matinée nous a motivés pour revenir assister à l’opéra de Verdi le samedi 23 janvier.

A bientôt

Malvina, élève de 2OPT

toit.JPG


2016.07.13 1:54 PM
Archives - 2015-2016